Souriez à la vie et la vie vous sourira

(Une présentation des techniques de PNL, pour être complète, devrait occuper plusieurs centaines de pages, celle ci ne vise qu'à informer, de manière compréhensible, les personnes intéressées par cette approche, en simplifiant volontairement àla fois vocabulaire et processus )

techniques exercices de pnl PNL programmation neuro linguistique,

 

 

 

 

 

 

 

Les techniques de PNL

 

Après avoir fait un "diagnostic ", résultant de la différence entre l'Etat présent  et  l' objectif, en écoutant les termes utilisés  par le sujet , du "niveau  logique" concerné, des processus mis en évidence,  le praticien devra établir une stratégie d'intervention "élégante" pour amener le sujet vers son objectif.

Prudence et bon sens commandent tout de même de commencer par dire qu'il n'y a  que rarement de technique systématiquement applicable à un problème donné et à tous les patients. Le praticien devra écouter le sujet pour déterminer comment fait celui-ci pour installer le problème, (ou comment celui ci se met en place) et cherchera ensuite quoi faire. Chaque personne est un cas différent.

 

  Familles de techniques:

 

Les associations ou "ancrages":

 Ils vont vont  permettre d'aller chercher et d'implanter une ressource particulière (confiance en soi, calme, motivation, intelligence, etc...) dans le contexte où il s'avère nécessaire.

Exemple : Une personne a besoin de confiance pour s'adresser àun public. Le praticien va aider le sujet àretrouver et revivre un moment contenant la ressource en question  (confiance) le plus complètement possible (sport, loisir...) et va l'ancrer, la maintenir, àl'aide d'un geste et/ou d'un mot. Il pourra, ensuite,  la rendre transposer làoù elle est nécessaire, en reproduisant le geste,  et en demandant au sujet de s'imaginer dans le contexte (contact humain) où il en avait  besoin. La confiance en soi est automatiquement disponible dans le nouveau contexte .

(L'ancrage pourra être utilisé, parfois de manière inconsciente pour le patient, dans de nombreuses techniques nettement plus élaborées.)

 

Les dissociations :

Elles vont permettre au sujet de regarder avec du recul un souvenir traumatisant, pour en réduire, voire chasser, les émotions. Egalement, de se mettre àla place d'une autre personne pour mieux comprendre son point de vue.

Exemple: Un sujet à eu un accident grave (ou agression, peur, traumatisme... ) qui continue de  lui gâcher la vie car il ne parvient pas àl'oublier. Le fait de revoir la scène en spectateur, de loin, ( regardez la scène là-bas, comme sur un écran de cinéma, regarder vous en train de..., puis imaginez  que vous quittez votre corps pour vous voir maintenant en train de regarder la  scène sur l'écran...) va automatiquement dissocier des émotions indésirables et permettre de "tourner la page" dans sa mémoire. Cette technique relativement simple et facile à exécuter, est extraordinairement utile pour effacer phobies, traumatismes de vie, peurs,... etc.

 

Accédez à la boutique des mp3  Auto hypnose :

 

 

Le travail sur les processus internes:

Le fait de modifier la représentation interieure (image, idée.. ) que le sujet se construit d'une situation ou d'un souvenir va changer également le ressenti,  les automatismes, la motivation, aider à faire disparaître une obsession ...etc. Il sera également profitable de modifier la manière dont quelqu'un se raconte quelque chose intérieurement  (le dialogue interne) pour modifier les émotions.

Exemple:Un sujet vient de vivre une rupture et ne peut oublier l'autre personne (ou faire le deuil de son entreprise). Le praticien en PNL peut lui demander où et comment il se représente l'image de la personne autour de lui, la direction et la distance, et quelles sont ses caractéristiques (son emplacement, en couleur ou en noir et blanc, proche ou éloignée, mouvante ou fixe, sa taille, sonorisée ou non,  etc...) .Ensuite, le travail consistera à travailler sur les caractéristiques de l'image, l'éloigner, la réduire, couper le son, la changer de place etc...). Le résultat obtenur , en fonction des modifications, sera l'indifférence, l'apaisement, ou encore autre(?).

Exemple 2: Un sujet (un autre) a un dialogue intérieur, ou pensées, qui consiste à se répéter constamment: "je n'y arriverais jamais, je ne suis pas capable, je suis nul(le)...etc. Ce dialogue intérieur a un certain nombre de caractéristiques (intonation, rythme, volume, emplacement...). L' hypnothérapeute , après avoir mis en évidence ces caractéristiques, va rechercher quelle modification peut affecter positivement le ressenti:  (adoucir, déplacer, ralentir, accélérer ...) . Le résultat est souvent surprenant et spectaculaire.

( Ces deux exemples ne donnent qu'une  idée limitée des possibilités de changement rendus possible avec un travail sur les processus internes ...)

 

La "ligne du temps":

Ce concept développé par Tad James , Wyatt Woodsmall et R.Bandler, correspond àla représentation spatiale que chacun se fait du temps, une métaphore de la manière dont chacun de nous imagine le passage du temps...
Ne dit-on pas à quelqu'un qui répète constamment la même chose :" mets ça derrière toi" ou "il faut tourner la page", que quelqu'un peut avoir un brillant avenir devant  lui, ou être "englué, prisonnier" de son passé. On parle  également de "chemin de  vie", le fil du temps, penser à un ou  futur  lointain, etc... ?
Ces expressions témoignent de la manière dont chacun de nous perçoit le temps qui passe.

Exemple:Le sujet  se "repasse le film" de mauvais souvenirs ou d'échecsdu passé, ce qui a pour conséquences évidentes de provoquer  des tendances dépressives, un "coup de blues". Celui ci montre avec son regard ou ses gestes orientés vers l'avant lorsqu'il parle, que ces souvenirs sont là, devant lui. Le praticien va, pour commencer, donner une forme "apaisante", facile, à ce passé puis l'aider à " tourner la page " avec ces souvenirs en  les déplaçant, sur la gauche ou derrière lui...
Par la suite il pourra l'aider à parcourir à nouveau ce passé pour mobiliser des ressources, des moments très bien vécus,une explication. Dfférentes  techniques  de PNLvont permettre d'évoluer, améliorer, effacer les émotions indésirables.

 

Le travail sur les parties de la personnalité:

On peut arbitrairement diviser la personnalité d'une personne en facette ou  "parties": (le côté fumeur,colérique, timide ,  jaloux, boulimique, apeuré, etc...). On considère que ceux ci sont dotés d'un objectif, d'une fonction, qui leur est propre et qui est TOUJOURS POSITIVE. Un travail  de "recadrage" va consister à négocier avec ce côté, et l'aider à trouver d'autres solutions pour atteindre son objectif.
Ajoutons que le praticien peut également pratiquer des recadrages de sens ou de contenu.

Exemple: Un sujet contacte un praticien PNL pour être aidé à arrêter de fumer.

Le thérapeute va d'abord lui demander de :


- Prendre contact avec le coté ou partie qui pousse à fumer et lui demander, par exemple, d'envoyer un signal pour manifester sa présence (sensations, sons, image intérieure).
Suggérer d'augmenter le signal pour répondre OUI, le réduire pour répondre NON.
- Demander àla partie de se rappeler quel est son intention positive en vous incitant à fumer.
- De s'adresser à la créativitéet lui demander  de trouver 3 autres solutions de substitution.
- Demander àla partie qui a l'habitude de fumer de choisir le plus adapté ...
- Lui demander lui si elle est d'accord pour essayer cette nouvelle manière pendant une courte période,
- Enfin, vérifier intérieurement si toutes les parties de votre personnalité sont d'accord avec ce changement.

Ce processus génial, appelé recadrage, permet de gérer la plupart de problèmes de comportement, mais aussi de nombreux  symptômes d'origine psychosomatique ( eczéma, psoriasis, migraines, stress, boulimie, ...etc) en s'adressant véritablement à la partie  responsable de l'inconscient et en communiquant ainsi avec elle.
(R.Bandler affirme, peut être un peu trop péremptoire, qu'on peut tout régler avec un recadrage ).

(D'autres formes de travail sur les parties, négociation ou comparaison permettent de gérer et faire disparaître les conflits intérieurs, comme l'iindécision. Enfin, une autre technique tout à fait géniale (Core -Transformation) permet de s'adresser à chaque  partie qui pose problème et d'y trouver apaisement et libération.)

 

Le Coaching Mental  :

Un comportement,  quel qu'il soit, est en fait un ensemble de micro-processus internes et/ou externes (visuel, auditif, kinesthésique, olfactif, gustatif). Le praticien s'attachera àmettre àjour le processus défaillant pour le modifier en s'inspirant de quelqu'un d'autre qui sait faire.(??)

Exemple:   La personne a beaucoup de mal à se lever le matin, malgré tous ses efforts. L'étude des processus pour mettre en  évidence tout ce qu'il fait et qui provoque l'échec est éloquente: "J'entends sonner le réveil => je me dis: Ah, il est l'heure => je me sens vraiment bien sous la couette => je réflechis  a ce que j'ai à faire aujourd'hui => je me sens plutôt mal => ... et ça peut continuer: je me dis... je me sens... je me vois... et encore... je me dis... etc ...  (une stratégie mentale trop bien longue et inefficace).
Le praticien va supprimer une (ou plusieurs) étapes  pour raccourcir le  processus (dans ce cas) et entraîner l'action, par exemple:  d'abord: "j'entends le réveil => je me dis il est l'heure => je sens la sensation de l'eau sur mon corps =>  je me lève...
L'apprentissage répété de ce processus va en faire une nouvelle habitude. La personne se lève maintenant très facilement.

 

(A l'origine, la PNL était l'apprentissage d'un savoir faire, d'une compétence ou expertise chez quelqu'un pour l'apprendre à quelqu'un qui ne sait pas faire. La "stratégie de l'orthographe", bien connue en PNL est probablement l'une des plus connues,  et généralisables et pourra être apprise en quelques apprentissages.)

 

Le travail sur le passé : (quand même ! ):

De nombreuses habitudes, difficultés, croyances inhibantes, sont nées àun moment précis du passé, souvent dans la première enfance, où quelque chose s'est produit et nous influence encore aujourd'hui.(la personne répète que ça a toujours été ainsi). A l'aide d'une technique dite "d'ancrage", le thérapeute s'efforcera d'aider la personne à se rappeler l'évènement passé. Ensuite, diverses techniques vont permettre de modifier le souvenir ou du moins d'en atténuer le souvenir ...

Exemple: la personne a généralement des difficultés dans ses relations avec les autres, peut rougir facilement et avoir du mal à s'exprimer face àplusieurs personnes.
Le thérapeute va lui demander de se rappeler un  moment où il est mal à l'aise et fait un geste d'ancrage (par exemple lui pose la main sur l'épaule) lorsqu'il est au contact de cette sensation. Ensuite, éventuellement après lui avoir suggéré de se relaxer, va, et tout en maintenant le geste d'ancrage, lui demander de laisser venir le souvenir lié à cette sensation, (retrouver le passé, se laisser partir en arrière, se laisser tirer par le fil de  cette sensation ...) pour se rappeler l'expérience précise à l'origine de cette émotion, la première fois. (plus ou  moins facilement, le sujet va,par exemple, se souvenir d'une expérience banale, à l'école primaire, où un petit camarade lui avait baissé le pantalon devant toute la classe, et s'être ainsi senti blessé, humilié). On sait maintenant quelle expérience précise est à l'origine de la difficulté et il faut "travailler sur ce souvenir".


Le praticien va, donc,  rechercher avec le sujet de quelles ressources, capacités, savoir faire ... le petit garçon aurait eu besoin dans la cour d'école, pour que ça se passe différemment pour lui : (humour, confiance, énergie ...). Le praticien PNLva ensuite lui demander de revivre un moment de la vie adulte où il a eu cette capacité et l'ancre ici aussi, avec un autre geste ou mot quelconque.


Enfin, le processus de changement va consister à revivre l'expérience qui est à  l'origine de la difficulté (cour d'école) mais avec cette capacité supplémentaire. Il s'agit donc de revivre différemment, de manière positive (éclat de rire de l'enfant, colère...)  pour modifier le souvenir et son impact émotionnel (le résultat est souvent "surprenant").


Parcourir  le temps avec cette capacité et cette nouvelle interprétation des faits, pouvoir faire de même pour les autres mauvais souvenirs du passé  sont les étapes suivantes. Enfin, regarder et avancer dans le futur en étant davantage sur de soi et confiant pour échanger avec les autres l'objectif généralement atteint avec ce travail,.

(D'autres techniques existent pour modifier l'impact des souvenirs, leur interprétation et les difficultés liées au passé,. Elles seront appliquées en fonction de la nature des évènements.)

Bien évidemment,  je me sens encore obligé de répéter que cette présentation est volontairement simplifiée et  limitée, afin de faire connaitre au grand public, les différentes possibilités de changement .

Enfin, ces techniques sont rarement utilisées comme décrites ci-dessus. Le praticien PNL va, bien souvent, combiner les différentes techniques pour en construire d'autres,  plus élaborées et surtout davantage adaptées à chaque sujet.

 Créativité, flexibilité, adaptation, et les possibilités deviennent innombrables ...

Applications les plus usuelles de la PNL, le développement personnel, par exemple en apprenant l' autohypnose et développant la confiance en soi...

 

Accédez à la boutique des mp3  de PNL :

 

Autres pages consacrées à la PNL:

[Une séance]      [ La  PNL]