Je n'ai pas échoué, j'ai  trouvé mille moyens qui ne fonctionnent  pas !

thérapie brève thérapies brèves ios interventions orientées solution

 


 

 

 

Les thérapies brèves.

 

* Les solutions ne sont pas nécessairement  liées au problème qu'elles veulent résoudre (Steve de Shazer 1989 )

 

Thérorie à priori surprenante pour le néophyte et pourtant elle va permettre  de trouver des solutions innovantes et souvent très rapides à de nombreuses difficultés de communication ou de comportement.

Issues des recherches de W.O'Hanlon  et Steve de Shazer  du BFTC (Milwaukee), de l'école de Palo Alto en Californie, cette forme récente de travail sur soi ou communication est très surprenante, à priori,  dans la mesure où elle s'intéresse assez peu au problème mais essentiellement aux solutions et aux exceptions, c'est à dire aux moments où cela va bien...

L'effort du thérapeute ou du communicant s'orientera donc en premier lieu sur les réussites des clients face aux problèmes, les compétences, ressources et forces,  plutôt que sur ces ratages ou  difficultés.>

On peut constater que cette technique se place concrètement dans les  thérapies brèves puisque le BFTC diffuse des chiffres très encourageants (notamment une moyenne de 5,7 séances pour aider à un sevrage àl'alcool ).

 

* Les Thérapies brèves reposent sur un certain nombre d'hypothèses :

  • La personne a déjà la réponse à sa difficulté et non le thérapeute/communicant.

  • Quoi qu'il en soit, le changement est inexorable et permanent.

  • les solutions concrètes existent déjà (dans les périodes où le problème n'existe pas)

L'objectif de l'intervenant/ thérapeute sera donc d'aider le client àpréciser le caractère particulier  de ses solutions. L'opinion du client sera ensuite reconnue et valorisée sans avoir à poursuivre l'attitude traditionnelle qui consiste à étudier  le problème sous tous ses aspects pour élaborer ensuite une solution...

 

* L'intervenant/thérapeute s'efforcera à constamment intervenir en maintenant les règles suivantes:

  • orienter l'attention du patient sur le présent et le futur et non sur le passé.

  • simplifierl'intervention. au maximum

  • maintenir la coopération avec le client

 

Orientation  des Thérapies brèves:

  •  Si ce n'est pas cassé: NE TENTEZ PAS DE REPARER !

  •   Lorsque vous comprenez ce qui marche REFAITES PLUS DE LA MEME CHOSE !

  •   Si cela ne fonctionne pas: ESSAYEZ AUTRE CHOSE !

 

* Les "techniques" utilisées en thérapies brèves:

  •   d'abord, définir et préciser l'objectif du client, (parfois trouver un objectif momentané plus modeste pour le court terme).

  •    la "question miracle", pour inciter le client àse projeter dans le futur où la difficulté n'existe plus.

  •    tout une série de prescriptions ( prédiction, continuation, paradoxale ...)

  •   des recadrages de sens (re-interprétation, modification de contexte, ...etc.)

  •    féliciter et complimenter le client/patient  pour chaque réussite

  •   rechercher des exceptions au problème et la meilleure manière de les renouveler  et amplifier .

  •    utiliser les questions àéchelle ( de progrès, d'évaluation, de motivation ..) pour prendre en compte les progrès, imaginer les étapes suivantes, etc ...

 

Tout naturellement, les thérapies brèves se sont imposées dans de nombreux autres secteurs, comme le coaching, le management, la communication, les thérapies familiales ...)

 

Accédez à la boutique des enregistrements mp3: